maison d'artiste, french country desig, george sand Berry, chambre romantique, décor ampagne chic bleu, french farmhouse style

George Sand aimait autant ses maisons qu’elle aimait voyager

George Sand was as much fond of her homes as she was of travelling

 

Savoureuse à lire, je ne sais pas si elle était bien fréquentable au quotidien, cette femme de tête, star des lettres en son temps, moderne et romantique, curieuse de tout et s’autorisant tout, figure de proue du féminisme…

Elle avait des journées que d’autres vivent en une semaine.   Ecrivain, journaliste, militante politique, peintre, couturière, gestionnaire de son domaine, globe-trotter, mécène, botaniste, entomologiste, mère…, ses multiples talents étaient tout aussi écrasants que le nombre de ses rencontres amicales et amoureuses…   « Histoire de ma vie » et la plupart de ses nombreux romans furent écrits dans ces décors de Nohant, sa maison d’enfance.    Si l’on est en panne d’énergie, rien de tel que d’en lire quelques pages qui fourmillent de détails sur sa vie qui traverse le XIXème siècle en courant.   Cette visite donne corps à ses écrits.   On marche dans les traces de son enfance auprès des vieux amis « d’avant la Révolution » de sa grand-mère dans le salon, on visualise le cercle  qu’elle hébergeait l’été, dînant à 17 heures dans le service de table dont elle avait évidemment conçu les motifs (Chopin, Liszt, Flaubert, Balzac, Géricault, pour les plus connus…), on imagine la livraison de Paris du piano de Chopin chaque saison, les ateliers des peintres qu’elle faisait aménager, les causeries avec Balzac dans sa chambre toute la nuit, Liszt se réveillant dans la chambre au lit polonais…

 

So enjoyable to read, I am not sure she was pleasant to meet, this buzy body of a woman, a literary star in her time, modern & romantic, curious of everything & experimenting everything, a feminist figure…

She accomplished in a day what others would take a whole week to do.   Writer, journalist, political activist, painter, seamstress, estate manager, globetrotter, art patroness, botanist, entomologist, mother…, her multiple talents were just as impressive as her collection of famous friends and lovers… ‘Story of my life’ and many of her novels were written in those decors of Nohant, the manorhouse where she spent her childhood.   Should you need a refill of energy, read a few pages of her life she led at full speed across the turmoils of the 19th century.   This visit gives body to her words.   We walk in the footsteps of her childhood with her grandmother’s old friends from ‘before the Revolution’ in the living room.    We can visualize the artists she was hosting in summer, having dinner at 5pm on plates whose motives she had designed (Chopin, Liszt, Flaubert, Balzac, Géricault, for the most famous…).  Chopin was delivered a piano from Paris every summer and she took great care to fix studios for painters staying at Nohant.   We can imagine conversations she had with Balzac while smoking cigars in her room until 5am, Liszt waking up in the Polish bed bedroom…

Maison de george sand Nohant
Côté jardin (In the garden)

Maison de George Sand

(Nohant-Vicq, Berry)

 

Les casseroles en cuivre dans la cuisine de Nohant, Maison de George Sand en Berry

 

 

 

 

maison de george sand nohant french countryhouse, french country design, maison d'artistes berry, artist homes Berry, campagne chic
Dans la salle à manger (In the dinning room)

 

L’amour est une fleur trop délicate pour se relever quand on l’a foulée aux pieds.

Love is too delicate a flower to survive after it has been stampled upon.

George Sand, Elle et Lui

maison d'artiste, french country desig, george sand Berry, chambre romantique, décor ampagne chic bleu, french farmhouse style

 

 

Maison de George Sand, Nohant, chambre verte aux chinoiseries, aux meubles en bambou.jpg

 

 

 

Romantic french bed, country chic style, romantic country living in France, george sand
La chambre au lit polonais (The polish bed room)

 

Un mot, un regard suffit pour faire tressaillir une âme.

One word, one look are enough to make a soul thrill.

George Sand

 

 

 

Algira, la villa Manceau

(Gargilesse)

Etre reconnue tous les jours à Nohant l’embarrassait.   Son mari lui offrit la une mini maison à Gargilesse, où couler des jours heureux cachés, en pouvant filer dans les sentiers à la moindre occasion, pour des promenades interminables.

 

To be recognized everyday in Nohant was an embarrassment. Her husband gifted her with a small cottage in Gargilesse where they both could enjoy privacy and long excursions whenever they wished. 

 

 

Il paraît que la rose bleue a été longtemps le rêve de Balzac.   Elle était aussi le mien dans mon enfance, car les enfants comme les poètes sont amoureux de ce qui n’existe pas.

It is said that the blue rose had been Balzac’s dream for a long time.   It used to me mine too when I was a child.   Children like poets are in love with what does not exist.

George Sand, Histoire de ma vie

 

 

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s