Chez nous, il existe une histoire drôle qui parle d’un cavalier qui ne sait pas faire de cheval et qui passe au galop à travers champs. Un paysan lui demande où il va et l’autre lui crie dans sa course : demandez au cheval. (Back home, people often share this story of a rider who does not know how to ride, who can be seen galoping in the fields. A peasant asks him where he is going to and the rider answers while running: Just ask the horse.)André Brink

X

OCTOBRE (OCTOBER)

country chic french blog

Roses et figues, blog maison de campagne

 

Roses et figues, blog maison de campagne

 

 

La tranche dorée de deux missels fait un joli effet sur la table de nuit shabby. Des heures de travail ont été nécessaires pour la réalisation de ces jolis missels d’une autre époque. Ces deux-là appartenaient à mes Blog campagne chic décoration romantiqueparents, mais ce genre de petites beautés se trouve en brocante pour trois fois rien. Les cantonner en dessous de vase, même pour les roses si parfumées d’octobre, est certes assez grégaire, mais cela permet de les mettre en lumière et parfois de les ouvrir un peu…

Two golden edged missals look fine on the shabby nightstand. So many hours of work were necessary to make these beautiful missals from another time. These two belonged to my parents but one can find these beauties for nothing on flea markets. To use them as vase pads is quite gregarious, even for lovely fragrant October roses, but this enables to put them in the light and also to open them from time to time.

 

 

 

 

 

5 réponses sur « OCTOBRE (OCTOBER) »

  1. Il y a deux semaines, j’étais chez ma mère. Elle m’a donné le missel rituel et vespéral de mon défunt père qu’il avait reçu le 25 décembre 1952. Il est tout en cuir avec les tranches dorées et pleines de doux souvenirs…
    Tes photos sont superbes, je t’embrasse ♥♥♥

    1. Ah la la Esther,

      C’est fou hein ces petits missels !

      Je pense aux enfants qu’ils étaient, en tenant leur « précieux », contenant les images des communions de leurs cousins et copains. Le petit notamment est si joliment travaillé. Les illustrations des deux sont superbes. J’imagine leur parents leur dire d’en prendre soin.
      Ce sont des objets émouvants qui nous ramènent à la partie enfantine de la vie des gens qui les ont eu, je veux dire avant qu’ils deviennent parents et qu’ils nous « traumatisent »…;) (pour moi en tout cas). C’est donc plutôt toujours positif, ces missels contiennent encore toujours une bonne partie de leurs rêves pendant la messe…, pendant qu’ils s’y ennuyaient ferme…
      Bon week-end
      Bises

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s