Lulu fait office de lapin de Pâques à la recherche des oeufs d’or au jardin des fées. (Lulu is impersonating today an Easter bunny looking for golden eggs in the fairy garden.)

 

 

 

 

 

 

Cacher des oeufs de Pâques de la Poule aux oeufs d’or fonctionne avec les enfants comme avec les adultes. convoitise ou compétition, bizarrement surtout avec ceux qui trouvent ce rituel ridicule. Règles de base : Mettre les oeufs  dans des récipients, le nombre de récipients retournés indiquera s’il en reste encore (concrètement, qui ne seront pas broyés par le prochain passage de la tondeuse). Ne pas mettre les oeufs directement dans l’herbe car ils deviennent introuvables, prennent l’humidité, les insectes s’immiscent sous le papier.

Hiding Easter eggs works on adults as on children, out of lust or competition, especially on those who find this ritual ridiculous. Rule of base: put eggs in containers so that you know by the number of returned bowls or glasses how many remain to be found. Do not put eggs directly on the grass, most of them will not be found (they will be smashed by the lawn mower), be wet or soiled by bugs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S‘étendre dans l’herbe au soleil sous les cerisiers et écouter le coucou chanter pour la première fois de l’année… En avril,  le chant des oiseaux résonne de jour comme de nuit. On en prend l’habitude, on ne devrait pas.  Car comme les floraison des cerisiers, cette période musicale ne dure pas. Je ne sais pas ce que font les oiseaux en été, ils semblent aussi nombreux, mais on ne les entend plus.

Lying in the grass in the sun under the cherry tree and listen to the cuckoo bird for the first time this year…  April is the month birds sing all day and almost all night. Just like cherry blossoms, this musical period is short. One should not get used to it, but find occasions to enjoy it fully.  I do not know what happens to birds in summer, they seem as numerous but seem to fly in silence. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 réponses sur « Qui les trouve les mange… (Who finds them eats them…) »

  1. Rejoicing ! 🙂 Merveilleuse chasse aux œufs d’or, si artistiquement photographiée, si joliment relatée. Et merci Colette pour l’astuce des coupelles pour faciliter la cueillette. Je n’y avais jamais pensé, je n’ai jamais vu personne y penser, et nous avons pourtant tous croisé d’improbables petits œufs sortis de nulle part, au fond d’un jardin. Au passage, je profite de ce post pour vous féliciter des beaux changements opérés dans la structure de votre blog, mariage de douceur, charme, beauté, clarté, romantisme et contemporanéité. Très beau Temps de Pâques à vous et les vôtres !

" Je réponds à tous les commentaires (I answer all comments) " - Colette

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s