…si vous avez autour de vous des traumatisés de la frangipane de la traditionnelle Galette des Rois

Certains blogs cuisine sont fascinants, leurs photos atteignent une qualité rare. Celui de Linda Lomelino, Call me cupcake est reconnu. Son univers en teintes profondes est une proposition d’immersion délicieuse derrière le miroir. Jolie surprise, il m’a fallu
passer par ce blog suédois pour refaire le gâteau que me faisait ma mère pour mes premiers anniversaires (la recette est accessible sur le lien ci-dessus). Les goûts de l’épaisse ganache classique sur une génoise à la poudre d’amande, tout est revenu.  Interdiction d’y toucher jusqu’à dégustation ! Je préférais de toute manière regarder se mélanger le cacao et le beurre en une crème onctueuse et lécher les bols de préparation. Les roses de pâte d’amande de mon enfance se sont transformées en celles qui frissonnent dans le jardin sous le givre le matin et resplendissent d’une belle énergie l’après-midi.

…for people who detest frangipane traditional filling of Galette des Rois

Some cooking blogs are outstanding, the quality of their pictures is amazing. Linda Lomelino’s Call Me Cupcake is well known. Her deep rich colours are a wonderful proposition to cross the mirror. Nice surprise, I had to go through this Swedish blog to find myself baking the first birthday cake my mother used to do for me (the recipe is accessible via the link above). The rich flavour of the frosting on top of the almond flour sponge cake, everything came back. She forbid to touch it until the appropriate moment, but I enjoyed so much watching her mix the butter and cocoa in an appetizing cream and lick the pans. The almond paste roses she used have transformed into the roses which shiver under the frost in the morning in the garden and look fiercer than ever in the afternoon.

Blog esprit de charme, romantic french blog

blog nouvelle aquitaine

Plus traditionnellement (More traditional)

 

Les galettes des rois vont être servies jusqu’à fin janvier… Et chaque fois que j’en vois une, j’ai un sourire en me souvenant de ce que racontait mon grand-père : « Les étrennes n’étaient données aux enfants qu’à l’Epiphanie à son époque, pas à Noël. Une seule chose n’avait pas changé, c’était le goût de cette galette dégoulinante de beurre, fourrée d’une crème indescriptible. Il était nécessaire de promettre la récompense d’être roi ou reine La fève est en porcelaine de Limoges peinte à la main (Hand painted Limoges porcelaine cake feve)de la soirée simplement pour encourager les gens à en manger ! » disait-il. Je ne me hasarde pas à en faire, la frangipane n’est pas mon truc non plus, je lui préfère d’autres gâteaux pour l’occasion. Celle du boulanger a réservé deux surprises, elle était fourrée aux pommes (le boulanger fait donc aussi partie du club des intolérants à la frangipane) et… sa fève gothique, limite effrayante, plus aimable en photo qu’en vrai. L’essentiel reste la lumière de l’étoile de cette fête qu’on ne doit pas perdre de vue, du soleil qui revient par cette galette dorée, des cadeaux que l’on fait et que l’on sait recevoir. C’est une fête simplement délicieuse qui laisse passer la lumière là où elle sait. Pourquoi la servir sur un vieux volet ? Mais parce son gris est si joli !

Twelfth Night Kings’ pies are going to be served in France until the end of January at home and at work… Each time I see one of these ‘galettes’, I cannot help smiling when I remember what my grandfather used to tell us. ‘Presents were not given at Christmas, but on Twelfth Night in his days. Only one thing remained the same, it was the flavour of these butter soaked pies filled with an indescribable cream. It was necessary to hide a Feve in it which will award the one that finds it to be king or queen of the evening to encourage people to eat it!’ I never venture to bake one, frangipane is not my cup of tea and I would rather have other types of cakes for the occasion. This one from the baker brought two surprises, it was quite good since it was filled with apples (the baker no doubt is also frangipane intolerant) and its Fève was a bit gothic, strangely much less scary in picture. The essential to remember is the star of this celebration, the returning sun offered through this golden pie, presents we make and accept to receive. This is a charming feast that lets light find its own ways. Why on the old grey shutter? Because it is painted in a beautiful French grey!

Bonne Epiphanie ! (Good Epiphany!) 

French farm style

6 réponses sur « Célébrer janvier : un gâteau au chocolat sans gluten | January celebration : a gluten free chocolate cake ♛ »

  1. Fantastiques photos que j’ai découvertes sur votre compte Instagram et que je ne me lasse pas de retrouver ici, dans le cadre plus intime et chaleureux de votre cottage. Merci Colette pour ce très bel article qui s’ouvre aussi sur le jardin et nous donne de contempler la nature, si pure et transparente sous l’éclat du givre. Très belle année artistique à vous, ce post en donne assurément le ton ! 🙂

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s