Tradition locale tous les sept ans, la garde des Ostensions du Dorat est passée tôt ce matin.

A local tradition every seven years, the guard of the Ostensions of Le Dorat came early this morning.

Un dimanche matin ensoleillé, la garde des Ostensions arrive élégamment et très sérieusement au pas. Son étendard jaune et bleu, ses bérets, chemises immaculées et cravates bleues, se déplacent de maison en maison. Aujourd’hui, c’est mon tour, elle est venue « me rendre les honneurs », c’est-à-dire tirer un coup de feu en l’air devant la maison. Les visages des « gars de la troupe » en rappellent tant d’autres qui s’y sont succédé en famille depuis des générations.

On a sunny Sunday morning, the guard of the Ostensions arrives elegantly and very seriously at the pace. Its yellow and blue flag, berets, immaculate shirts and blue ties, move from house to house. Today, it is my turn, they came to give me the honors, that is to say to shoot in the air in front of the house. The faces of the « guys of the troupe » recall many others who have succeeded each other in the same families for several generations.

Les Ostensions limousines furent créées par les prêtres pour soutenir la population et vaincre les ravages du mal des ardents et des guerres en appelant à la prière et en rappelant la protection des Saints de la paroisse. Ces festivités qui se tiennent tous les 7 ans depuis 350 ans rassemblent désormais des volontaires de toutes nationalités qui recréent en costumes historiques les processions d’antan. La garde assure la sécurité autour des reliques des saints qui sont exposées.

The Limousine Ostensions were created by priests to support the population and overcome the ravages of the evil of the ardent and wars, by calling for prayer and recalling the protection of the Saints of the parish. These festivities, which have been held every 7 years for 350 years, now bring together volunteers of all nationalities who recreate the processions of yesteryear in historical costumes. The guard provides security around the relics of the saints that are exposed.  

J’ai gardé les cartouches comme porte-bonheur dans un tiroir, à défaut de pouvoir les aligner sur le manteau de la cheminée, comme le font pas mal d’anciens pour se souvenir du nombre d’Ostensions vécues.

I kept the cartridges as a lucky charm in a drawer, failing to be able to align them on the mantle of the fireplace as do a lot of elders to remember the number of Ostensions they saw during their lifetime.

Plus d’articles Printemps ||| More Spring posts

Publié par :Un cottage en France (Façonner une maison de hameau en cottage romantique) | A cottage in France (Transforming a hamlet house in a romantic cottage)

Un vieux fauteuil, une tasse, des fleurs, des chats..., Un Cottage en France est une vieille fermette à la campagne que je connais depuis l'enfance. De maison de vacances, elle est devenue l'endroit où j'habite, et essaie d'intégrer des touches de romantisme campagne chic à un cadre de vie rustique. Après trop d'années passées à Paris et à Londres, j'apprécie chaque détail de mon environnement bucolique, au nord de la Nouvelle Aquitaine. ||| An old armchair, a cup, flowers, cats..., A Cottage in France is an old farmhouse in the countryside that I know since childhood. From holiday home, it has become the place where I live and try to bring a romantic country chic feel to a rustic decor. After too many years in Paris and London, I appreciate every detail of my bucolic environment, north of New Aquitaine.

4 commentaires sur “Comme par le passé : passage de la Garde des Ostensions du Dorat | Like in the past: Le Dorat Ostensions’ Guards called in

  1. Bonsoir Colette,

    Merci beaucoup de votre message. Je suis heureuse que cette interview ait pu vous aider. j’espère que vous allez mieux aujourd’hui. Nous avons la chance de vivre à une époque où beaucoup de découvertes, beaucoup de gens intelligents et ouverts font évoluer les choses et peuvent nous aider. Il suffit juste de trouver la parole qui nous fait du bien.

    Merci aussi pour vitre billet. j’ignorais tout de cette coutume.

    Portez-vous bien, j’espère à bientôt,

    mp

  2. Une bien joli coutume et des photos pleines de fraîcheur ! Merci beaucoup, Colette, pour ce bel article qui nous fait découvrir un peu de la vie limousine et nous fait doucement rêver des bonheurs de la campagne !

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.