D’où viennent les jolies choses des vide-greniers et brocantes qu’on affectionne tant ? De là, de l’habitat rustique des maisons de village, des fermes : UNE pièce à vivre, l’ancêtre du loft… ! (Where do antiques we crush on in junk shops come from? From here, rustic village and farm houses: ONE living room, the loft ancestor…!)

Ce n’est pas sans émotion qu’on pénètre dans la partie maison du musée « Nostalgie Rurale » de Montrol-Sénard. Ce village-musée dont l’admirable mission est de montrer ce Un Cottage en France - Montrol Senard cuisine de fermeque nombreux des habitants ne voulaient plus voir, c’est-à-dire cette simplicité ancestrale, frustre, terrible l’hiver, et qui a maintenant beaucoup de succès auprès des visiteurs. Qui ont désormais le luxe d’une nostalgie heureuse, de repeindre, enjoliver, recycler, pour se reconstituer chez eux un décor « authentique campagne, cottage ». Mais, là, c’est la source, on reconnaît tout (sauf la cuisine dans la cheminée…). On vient de là, de cet environnement rustique où si rien ne changeait, tout avait sa place et ses saveurs, ses parfums. Raisons pour lesquelles il est essentiel de cultiver le lien pour garder l’équilibre face à l’autre partie du monde où tout change.

It is not without emotions that one visits the ‘housing’ section of the ‘Rural Nostalgia’ museum in Montrol-Senard in Haute-Vienne. The admirable mission of this village-museum is to show what many of its inhabitants would have liked to see… disappear i.e. this ancestral coarse simplicity, especially in winter. The village is now quite successful with visitors who enrich their happy nostalgia in their home by buying cheap antiques, painting, remodelling, in order to recreate an authentic country cottage style. But here is the surce: an unpolishd French vintage interior where we recognize everything (except the cooking fireplace…). This is where we come from, from a rustic environment where nothing would change, where everything had its place and flavours. That is why it is primordial to maintain the link to counterbalance the other part of our world, where everything changes all the time.

Le panier à ouvrage - The knitting basket

Rappel du début du XIXème siècle, cette pièce évoque des époques beaucoup plus anciennes - Intended to be an early 19th century reminder, this countryside room is also an ancestral art de vivre picture

Pièce maîtresse : le buffet - Master piece: the sideboard

Voyage dans le temps à Montrol-Sénard - Trip back in time in Montrol-Senard

Je ne sais pas si les lieux de ce village (dont on peut visiter en se promenant l’école, les anciennes échoppes, le café, la maison de la grand-mère évoquée ici) ont été reconstituésUn Cottage En France - La maison de grand-mère 1 ou laissés intacts après le départ de leurs habitants, mais on s’attend à ce qu’ils passent à nouveau le pas de la porte, surpris de nous trouver chez eux. Rien n’est redécoré, tout est là comme abandonné là veille. On se sent un peu voyeur, comme lorsqu’on entre chez quelqu’un. Emouvante réussite que ce voyage dans le temps en se promenant dans ce musée-village de Montrol-Sénard au nord de la Haute-Vienne en Limousin, car les images restent en mémoire sans effort.

I do not know whether these places have been reconconstituted or left untouched after the departure of their inhabitants (you have a free access to the school, café, shops of the village). One expects them to show up at the front door, quite surprised to meet us inside. Nothing is embellished, all is here as left yesterday. It is a bit like stalking into somebody’s place. This travel in time is a successful enterprise strolling in this village-museum in Montrol-Senard in north Haute-Vienne en Limousin, because images stay in mind effortlessly.

Un Cottage En France - La maison musee, la cuisine

Un Cottage En France - Montrol Senard maison de la grand-mere

Un Cottage En France - Musee de la vie rustique en Limousin, Montrol-Senard - On est encore proche du moyen-âge non ? Still close to the middle-ages,isn't it?

Un Cottage En France - La maison de grand-mere, le coin chambre - Un bon lit, froid et humide... - A good cold and damp bed...

Quelques détails brodés de la petite collection de vêtements féminins XIXème du Musée de Chateauponsac, en Haute-Vienne (Embroidery details of the little women 19th century clothes of Chateauponsac Museum, in Haute-Vienne)

Savantes expertises de couturières professionnelles ou maison, leur patience infinie et goût de la perfection nous sont transmis intacts. On s’en inspire dans toute la tendance actuelle du fait-main, qui ne leur arrive pas souvent à la cheville. Ce qui est touchant, c’est que ce sont des vêtements « provinciaux » de famille plutôt aisées, donnés par des habitants de la région qui sont exposés. Nous sommes loin du musée de la mode à Paris et de ses étoffes précieuses et réalisations chics. On a sous les yeux ce qu’on pouvait voir dans la rue, à la sortie de la messe, au mariage, en tout cas les dimanches !

Savvy productions of professional or amateur seamstresses, their endless patience and perfection taste, are transmitted intact. They are at the origin of the handmade crafts current trends, but few productions can compare, I do not know why. What is particularly moving is that these are well-to-do family provincial clothes given by local inhabitants, we are far from the chic and precious fabrics collections of Paris fashion museum. We can imagine street scenes, at mass, at a wedding, on Sundays!

Je me suis concentrée sur des détails de vêtements clairs. Mais l’essentiel de la garde robe féminine était en noir, théâtral et un peu effrayant, à partir de 35 ans, veuve ou pas. Ces jeux de lumières sur des robes d’enfants, ces plis dans une robe de mariée, ces volants au bas d’une robe simple, ce sont les détails de charme qui faisaient l’orgueil des femmes qui les portaient et les fabriquaient. On peut s’en inspirer pour des coussins, des rideaux, des vêtements, pourquoi pas, dans le même esprit qu’au Musée René Bauberot, d’Arts et Traditions Populaires. Tulle, en Creuse, possédait son propre point de dentelle, reconnu et pratiqué à la cour de Louis XIV. De nombreuses productions régionales existent en France, mais la particularité de celui-ci est de se pratiquer sur un voile. Si vous en savez plus sur la question, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

I focused on light clothes. But the essential wardrobes for women of that time was black, theatrical, a bit frightening, since the age of 35, widow or not. These games of light on these children’s robes, on a wedding gown, these thrills on a simple dress, were the pride of women who made and wore them. One can find inspiration for cushions, curtains, clothes, why not, in the same style as the Popular Arts and Traditions, René Bauberot Museum. Tulle in Creuse had its own lace stitch, known and practiced at the court of Louis XIV. There are many regional productions, but this one has the peculiarity of being practiced on a veil. If you know more about it, comments are welcome! 

Indienne costume limousin

Dans l’atelier de la COUTURIERE  (In a SEAMSTRESS’s workshop)

Chez la couturiere - musee de Chateauponsac

Vetements 1900 - Un Cottage En France

Atelier couturiere 1900 - Musee de Chateauponsac 87

Sous vetements 1900 - Musee de Chateauponsac
Sous vetements 1900 - Musee de Chateauponsac 87

L'atelier de la couturiere - Un Cottage En France

Commentaires (Comments)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s